SUCCURSALE


SUCCURSALE
SUCCURSALE

SUCCURSALE

Établissement créé par une entreprise industrielle ou commerciale, ou parfois par une administration, en vue d’en poursuivre les activités dans un lieu différent de celui du siège. Presque toujours, la succursale fait juridiquement partie de l’entreprise qui l’a fondée. Elle tient sa propre comptabilité, mais les résultats de ses opérations sont intégrés au bilan général de l’entreprise mère. La succursale jouit d’une certaine autonomie en matière de recrutement du personnel et dans ses relations avec sa clientèle, mais toujours dans le cadre de directives générales données par le siège.

La plupart des établissements de crédit possèdent de nombreuses succursales, mais c’est surtout dans le domaine du commerce de détail que cette institution s’est développée. Dans tous les pays industrialisés, les magasins à succursales multiples assurent aujourd’hui une proportion importante de l’approvisionnement du public en produits de consommation courante, alimentaires et autres. La puissance de ces entreprises leur permet de faire des achats aux conditions les plus avantageuses, d’installer des points de vente où se concentre la clientèle, et de porter au maximum l’efficacité de leurs campagnes publicitaires.

Le développement dans le commerce de détail des entreprises à succursales multiples pose des problèmes économiques et sociaux dans la mesure où il tend à faire disparaître de nombreuses entreprises individuelles qui assurent les mêmes fonctions. Pour subsister et prospérer, ces dernières doivent assurer à leur clientèle un meilleur service (notamment après vente); il leur est possible, d’autre part, se regrouper de différentes manières (coopératives, services communs d’achat et d’entretien) tout en conservant leur autonomie.

succursale [ sykyrsal ] adj. et n. f.
• 1675; du lat. médiév. succursus « secours », de succurrere « aider, secourir »
1Relig. Église succursale, qui supplée à l'insuffisance de l'église paroissiale. Ellipt La succursale.
2 N. f. (1818) Cour. Établissement (spécialt commerce) qui jouit d'une certaine autonomie par rapport à l'entreprise ou à la société qui l'a créé. agence, 2. annexe, comptoir, dépôt; filiale. Les succursales d'une banque. Magasin à succursales multiples. succursaliste.

succursale nom féminin (latin ecclésiastique succursalis, église succursale, du latin classique succurrere, porter secours à) Établissement qui dépend d'une maison mère : Les succursales d'une banque. Église construite sur une paroisse pour suppléer à l'insuffisance de l'église paroissiale. ● succursale (synonymes) nom féminin (latin ecclésiastique succursalis, église succursale, du latin classique succurrere, porter secours à) Établissement qui dépend d'une maison mère
Synonymes :

succursale
n. f. établissement subordonné à un autre et qui concourt au même objet.
Magasin à succursales multiples: société qui exploite un grand nombre de magasins.

⇒SUCCURSALE, adj. et subst. fém.
I. — Adj. [En parlant d'un établissement] Qui dépend d'un autre et où s'exercent les mêmes activités. Synon. annexe.
A. — RELIG., vieilli. Église succursale. Église adjointe à une église paroissiale devenue insuffisante pour accueillir les fidèles de la paroisse. Ce n'est pas une paroisse, ce n'est qu'une église succursale (Ac. 1835, 1878).
B. — P. ext. Qui peut suppléer, servir d'annexe. Son ermitage du Poitou devint une des solitudes succursales de Port-Royal, dont le nombre çà et là se multipliait (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 467). Deux grandes villes, Lyon et Nancy, ont accepté en 1949, pour leurs écoles nationales succursales, une convention qui les lie à l'État plus étroitement (Enseign. mus., 1, 1950, p. 16).
Vx. Qui supplée. Synon. supplétif. Armée succursale du roi d'Espagne.
II. — Subst. fém.
A. — RELIG. Église succursale. Le desservant de la succursale (Ac.). Aucune partie du territoire français ne pourra être érigée en cure ou en succursale sans l'autorisation expresse du Gouvernement (Convention entre le gouvernement fr. et sa sainteté Pie VII, 1801 ds Doc. hist. contemp., p. 109).
B. — Établissement annexe rattaché à un établissement principal. Synon. antenne. Certains monastères importants possédaient une succursale à leur infirmerie: c'était une maison de campagne destinée au rétablissement des malades (LENOIR, Archit. monast., 1856, p. 391). Certaines des écoles de musique sises en province portent bien le titre de « succursales du Conservatoire de Paris »: elles ne peuvent (...) procurer la même consécration. Elles lui servent plutôt de pépinières (Arts et litt., 1936, p. 80-6).
P. anal. Ce qui tient lieu de. Cette chambre était une succursale de la bibliothèque de mon oncle, pour lors absent (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 87). J'avais fait de mon appartement une succursale du sien, j'avais vécu selon son goût pour n'être par rien séparé d'elle (J. BOUSQUET, Trad. du sil., 1936, p. 157).
C. — COMM. ,,Établissement dépendant d'un autre, créé pour le même objet, mais jouissant d'une certaine autonomie`` (CAP. 1936). Synon. agence, antenne, comptoir, filiale. Ouvrir une succursale; avoir une succursale en Amérique. Le commerce international du film était dominé par Pathé; dans chaque pays, ses succursales ou filiales menaçaient d'écraser leurs rivales (SADOUL, Cin., 1949, p. 52).
Magasin, société à succursales (multiples). Établissement commercial, société regroupant de nombreux points de vente et dont la gestion est assurée par un organisme central. La succursale d'une société à succursales multiples, approvisionnée directement en fabrique ou par l'intermédiaire de groupements d'achats (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 210). Quant à la formule des magasins d'alimentation à succursales de quartiers, elle semble due à Félix Potin (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 384).
Succursale de banque. Il existe également à Londres des succursales de banques des dominions ou des colonies (BAUDHUIN, Crédit et banque, 1945, p. 207). Ce qu'il vous faudra en premier lieu (...) c'est d'aller retirer de l'argent à votre compte dans la succursale du Banco di Roma sur le Corso (BUTOR, Modif., 1957, p. 50).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718 (1718: adj. des deux genres, -al, -ale et subst. fém.). Étymol. et Hist. 1. Subst. a) 1675 « lieu qui dépend d'un autre et où s'exercent les mêmes activités » (P. D. HUET cité ds Fr. mod. t. 14, p. 289: puisqu'Arles était comme une succursale de Trèves, ces deux villes ne pouvaient entretenir leur correspondance qu'en faisant servir Lyon d'entrepôt); b) 1813 comm. (JOUY, Hermite, t. 3, p. 163 [en parlant d'un établissement du Mont-de-Piété]); 2. adj. a) 1690 Église succursale (FUR.); b) 1765 espèce succursale (d'animaux) (BUFFON, Hist. nat., t. 13, p. 28); c) 1817 « auxiliaire » (STAËL, Consid. Révol., t. 2, p. 200). Dér. sav. du lat. médiév. succursus « aide, support, secours » (déb. XIe s.) et « suppléance du service (pendant la vacance de la charge du curé) » (1170, v. NIERM.), du lat. succurrere littéral. « courir sous » d'où « affronter » et « courir vers » d'où « porter secours ». Fréq. abs. littér.:90.
DÉR. Succursaliste, subst. masc. et adj. a) Subst. masc., relig. Prêtre qui dessert une église succursale. Il y aurait (...) centralisation plus grande (...) si le peuple, dans chaque paroisse avait le droit de choisir lui-même ses curés et succursalistes (PROUDHON, Confess. révol., 1849, p. 232). b) Adj. et subst. masc., comm., écon. ) Adj. Relatif au système d'organisation du commerce de détail s'appuyant sur des magasins à succursales multiples. Commerce, système succursaliste. Trois grandes sociétés succursalistes s'engagent dans une concurrence (La Croix, 22 oct. 1969 ds GILB. Mots contemp. 1980). ) Subst. masc. Gérant de magasin dans une société à succursales multiples. Leur contrat de gérance leur permet de considérer leurs succursalistes non comme des employés mais bien comme des entrepreneurs de gestion (B. mens. du syndicat gén. des maisons et sociétés d'alim., févr. 1918, n°s 37 et 38, p. 10, col. 1). []. Att. ds Ac. dep. 1835. 1res attest. a) ) 1815 « prêtre qui dessert une succursale » (L. PINGAUD, La Franche-Comté en 1815, p. 32 ds QUEM. DDL t. 18), ) 1832 fig. « personne responsable d'un établissement annexe d'un autre » (L. DE CORMENIN, Libelles polit., III, p. 14 ds QUEM. DDL t. 12), b) ) 1913 comm. « gérant d'une succursale » (Arrêt de la Cour d'Appel de Riom ds B. mens. du Syndicat gén. des maisons et soc. d'alimentation à succursales de France, 1re année, n° 5, p. 88), ) 1936 « entreprise qui confie ses magasins en gestion à des gérants » (G. NORMAND, Hist. des maisons à succursales en France, p. 10); de succursale, suff. -iste.
BBG. — BLOCHW.-RUNK. 1971, p. 168 (s.v. succursaliste). — QUEM. DDL t. 7, 20, 31.

1. succursale [sykyʀsal] adj. et n. f.
ÉTYM. 1675, relig.; du lat. médiéval succursus « secours », de succurrere « aider, secourir », de sub-, et currere « courir sous, vers; porter secours à… »
1 Relig. || Église succursale, qui s'ajoute à l'église paroissiale lorsque celle-ci est insuffisante pour les besoins de la paroisse.N. f. || La succursale.
2 (XVIIIe, « les pacos ou vigognes sont aux lamas une espèce succursale », Buffon, le Lama). Vx. Qui supplée, remplace.
DÉR. 2. Succursale, 1. succursaliste.
————————
2. succursale [sykyʀsal] n. f.
ÉTYM. 1818, in D. D. L.; de 1. succursale.
1 Cour. Établissement, et, spécialt, établissement commercial qui dépend d'un siège central et qui jouit d'une certaine autonomie sans disposer de la personnalité morale. Agence, annexe, comptoir, dépendance, dépôt (I., 3.), filiale. || Les succursales d'une banque, d'un magasin.
0 J'aurai une succursale sous le nom de Popinot, dans quelque maison autour de la rue des Lombards, où je mettrai le petit Anselme.
Balzac, César Birotteau, Pl., t. V, p. 334.
Loc. Magasin à succursales multiples : établissement dont dépendent de nombreux points de vente gérés par l'organisme central.
2 (1835). Établissement, notamment religieux, rattaché à un établissement central. || Les succursales d'un séminaire.
3 Fig. Lieu qui dépend d'un autre, dans la même activité.
DÉR. Succursalisme, 2. succursaliste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • succursale — s.f. [dal fr. succursale, der. del lat. succurrĕre soccorrere ]. [sede secondaria e distaccata di un ufficio, di una società industriale o commerciale, di una scuola e sim.: aprire una nuova s. ] ▶◀ branca, filiale, [di impresa commerciale]… …   Enciclopedia Italiana

  • succursale — Succursale. adj. femin. Ne se dit que d une Eglise qui est le secours d une Paroisse. Eglise succursale …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SUCCURSALE — adj. f. Il est usité surtout dans cette dénomination, Église succursale, Église qui supplée à l insuffisance de l église paroissiale. Ce n est pas une paroisse, ce n est qu une église succursale.   Il s emploie aussi substantivement. Une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Succursale — Pour les articles homonymes, voir Succursale (homonymie). Une succursale est l établissement commercial autonome et durable d une société. Elle est dotée d une direction distincte jouissant d une certaine autonomie et capable de commercer avec… …   Wikipédia en Français

  • SUCCURSALE — adj. f. Qui supplée. Il n’est guère usité que dans cette expression : église succursale, église qui supplée à l’insuffisance de l’église paroissiale. Il s’emploie aussi comme nom féminin. Le desservant de la succursale. Il se dit, par extension,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • succursale — (su kur sa l ) adj. f. Église succursale, église qui supplée à l insuffisance de l église paroissiale.    Substantivement. Une succursale.    Par extension, établissement dépendant d un autre et créé pour le même objet. •   La Banque est obligée… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • succursale — suc·cur·sà·le s.f., agg. 1. s.f. CO sezione distaccata di un ufficio, di un azienda, di un ente e sim.: la succursale di una ditta, aprire una nuova succursale | filiale di una banca avente, rispetto alla sede, una minore complessità di… …   Dizionario italiano

  • Succursale — Annekskirke …   Danske encyklopædi

  • succursale — {{hw}}{{succursale}}{{/hw}}s. f. Sede secondaria di una società, di un azienda; SIN. Filiale …   Enciclopedia di italiano

  • succursale — pl.m. e f. succursali …   Dizionario dei sinonimi e contrari